P1060323

 Hôi An est une petite ville de la région de Danang  au centre du Vietnam. Certains quartiers de  Hôi An sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco. C'est une ville calme dont le nom vient du chinois qui signifie: se réunir dans la paix, la sécurité. Hôi an a été durant de nombreux siècles une escale importante pour les navires marchands, européens ou asiatiques. C'est pourquoi l'architecture de la ville a subi de multiples influences. Les pagodes ou les centres de congrégation chinois voisinent avec des ponts ou des maisons japonaises et même françaises. Aujourd'hui, suite à l'ensablement de la rivière qui reliait Hôi An à la mer, la ville n'est plus qu'un petit port de pêche situé à deux kilomètres de la plage. L'artisanat y occupe une place importante avec ses fabriques de céramiques anciennes, ses lampions, ou autres objets de décoration.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le pont couvert japonais

P1060318

P1060320

 Sur le bord de la riviére Tu Bon

P1060322

 P1060366

P1060367

P1060369

P1060375

Le vieux pont couvert  a été construit à la fin du XVI siècle par les japonais qui voulaient faire du commerce avec les chinois  situés sur l'autre rive. On se perd en conjoncture sur la présence d'une statue de chien, et d'une statue de singe situées à chaque extrémité du pont.